Slideshow, Toutes les infos d'EDI-Optique

Le validateur est plébiscité par les fournisseurs

La qualité des catalogues s’est nettement améliorée en 2012. Les statistiques parlent d’elles-mêmes…

Lancé au Silmo 2011, le validateur d’EDI-Optique est un outil simple d’utilisation. Il permet d’analyser en ligne les catalogues électroniques des fournisseurs. Il détecte les erreurs de format, les incohérences et les non-conformités.

En 2012, le validateur s’est instauré comme un passage incontournable

Grâce au validateur, la qualité des catalogues s’est nettement améliorée en 2012. D’ailleurs, l’outil est plébiscité par le marché. Les statistiques 2012 parlent d’elles-mêmes:

  • 940 validations
  • 862 versions différentes de catalogues
  • 57 utilisateurs
  • 291 versions de catalogues déclarées valides

En 2012, 55% des validations concernaient des catalogues de verres, 10% des catalogues de lentilles et 35% des catalogues de montures. Les utilisateurs les plus assidus furent quelques verriers qui ont pris l’habitude de valider chacune des versions distribuées à leurs clients au cours des différentes périodes de l’année. Ainsi, les trois champions ont validé à eux seuls 228 versions de catalogues, dont 123 ont été déclarées correctes.

2013, encore plus fort

C’est au mois de janvier 2013 que tous les records ont été battus avec 163 validations en 24 jours ouvrés, soit près de 7 validations par jour. Février démarre avec un nouveau record de 40 validations au cours de la 1re semaine! C’est aussi la première fois que le format OPTOv11 rivalise avec le format Optimeyes, puisque presque 50% des validations ont été réalisés pour des catalogues de nouvelle génération.

2013 marque l’arrivée en masse des lunetiers. En effet, près d’une vingtaine d’entre eux ont fait passé leur catalogue OPTOv11 par le validateur au cours des deux derniers mois.

Toutefois, en 2013, des efforts restent à faire pour améliorer la qualité, vu que certains fournisseurs, notamment plusieurs verriers, ne valident pas encore toutes les versions distribuées. Les laboratoires de contactologie doivent également améliorer leur gestion des codes-barres.

Un investissement constant d’EDI-Optique

Pour assurer un contrôle toujours plus sûr, le validateur est en constante évolution. En moyenne, une nouvelle version a été mise en ligne chaque mois en 2012, et cela continue en 2013. Pour répondre rapidement aux sollicitations, le validateur est hébergé sur des machines très puissantes et régulièrement des optimisations y sont apportées.

N’oubliez pas de valider vos catalogues en vous connectant à l’adresse: http://validator.edi-optique.org

Laisser un commentaire